Sur la participation de l’UITBB à la réunion annuelle des dirigeants de la FSM et des UIS à Calcutta en Inde

Le camarade Ramasamy Singaravelu, membre du secrétariat de l’UITBB, a participé à la réunion annuelle FSM-UIS qui s’est tenue le 9 octobre 2017 à Calcutta. La réunion a enregistré au total la participation des représentants de 9 unions internationales, ainsi que du camarade George Mavrikos, secrétaire général de la FSM, de deux secrétaires généraux adjoints (les camarades Deve Roye et C.H.Mahadevan), et du camarade C.H.Venkatachalam (président de la commission des finances). 61 camarades indiens, dirigeants des centrales syndicales CITU, AITUC, AICCTU et UTUC ainsi que d’autres affiliés de la FSM en Inde, ont également pris part à la réunion.

Le camarade Singaravelu a adressé aux participants les salutations révolutionnaires chaleureuses au nom de l’UITBB (UIS bâtiment). Il a rappelé les paroles du camarade Che Guevara: « Nous ne nous connaissons pas, mais si vous combattez l’injustice où que ce soit dans le monde, vous êtes mon camarade ».

Il a ensuite indiqué que l’UITBB compte 30 syndicats affiliés dans le monde et que son siège social se trouve à Chypre. Actuellement, l’UITBB passe par une phase de réorganisation et de renforcement. Le secrétariat de l’UITBB se réunit tous les deux ans (à Chypre en 2015 et à Athènes 2017), tandis que l’UITBB tient chaque année une région Asie-Pacifique (Inde 2017) et une réunion régionale européenne (Athènes 2017). La prochaine réunion du Comité exécutif se tiendra probablement à Chypre en 2018.

Le camarade Singaravelu a également évoqué les nombreux messages de solidarité envoyés par l’UITBB aux travailleurs de la construction de divers pays, notamment au rassemblement de Delhi, organisé le 6 avril 2017 par la fédération CWFI.
Il a ensuite fait état des problèmes auxquels sont confrontés les travailleurs des pays en développement, en particulier en ce qui concerne le chômage et la sécurité au travail. Le camarade Singaravelu a également abordé la question des travailleurs migrants, en particulier indiens, et des conditions d’esclavage auxquelles ces travailleurs sont confrontés.
Il a terminé en réaffirmant l’engagement de l’UITBB envers la FSM et sa lutte pour améliorer les conditions de travail des travailleurs. À l’issue des travaux, les participants ont adopté à l’unanimité les « Conclusions de Calcutta ».

Related Posts