Resolution Sur La Sécurité Sociale

La réunion du Comité exécutif de l’UITBB, qui s’est tenue à Kerala (Inde) les 11 et 12 décembre 2016, après avoir examiné les conditions auxquelles sont confrontés les travailleurs du secteur de la construction, notamment en ce qui concerne la question multiforme de la sécurité sociale, souligne les points suivants :

A la suite des luttes menées par les syndicats, les gouvernements de plusieurs pays capitalistes ont été contraints de prendre certaines mesures de sécurité sociale, tandis que diverses lois du travail ont été votées à différentes étapes du développement de l’industrie. Les travailleurs ont dû se battre pour obtenir ces avantages statutaires à chaque étape et assurer leur mise en œuvre dans divers pays.

Aujourd’hui, face à une crise économique aussi intense, les classes dirigeantes et les gouvernements conservateurs ont déjà pris des mesures offensives pour réduire les différentes prestations de sécurité sociale. Ces attaques se présentent sous des formes différentes, mais elles affectent toutes, directement ou indirectement, le niveau de vie des travailleurs, et mettent en danger leur santé et leur vie.

Ainsi, plus précisément,

– Les fonds de pension des travailleurs sont investis à la bourse, ce qui entraîne d’énormes pertes d’argent dans de nombreux pays comme l’Inde.
– La privatisation des soins de santé est un phénomène nouveau dans tous les pays de nos jours. Les travailleurs et leurs familles se voient refuser des soins de qualité à un coût abordable. Les gouvernements de divers pays esquivent leur responsabilité d’assurer des systèmes de santé de qualité et ils les placent entre les mains de monopoles privés.
– Dans de nombreux pays, la santé et la sécurité sur le lieu de travail et la protection de l’environnement ne sont pas des préoccupations des employeurs.
– Il est étonnant de constater que les gouvernements de nombreux pays restent silencieux même quand il s’agit de mettre en œuvre les dispositions existantes de la législation du travail concernant les indemnités liées aux accidents du travail, à la sécurité et aux soins de santé.
– De plus, les gouvernements parrainent et subventionnent des programmes de logement pour les travailleurs, et en transfèrent la responsabilité dans divers pays aux entreprises multinationales.

Qui plus est, des attaques directes visent les travailleurs :
– Le niveau des retraites baisse dans de nombreux pays, tandis que l’âge de la retraite augmente, avec pour résultat que les personnes doivent travailler plus longtemps, avec moins d’argent.
– Même aujourd’hui, au 21e siècle, plusieurs gouvernements ne se préoccupent même pas de fournir des prestations minimales de maternité aux femmes qui travaillent.
– En outre, lorsque la période pendant laquelle les prestations de chômage sont versées arrive à terme, les travailleurs sont réduits à la pauvreté et au désespoir.

Compte tenu de ces circonstances, le Comité exécutif de l’UITBB formule les revendications suivantes :

  1. Un emploi à temps plein pour tous
  2. Des prestations de sécurité sociale telles que les pensions des retraite pour travailleurs retraités afin qu’ils puissent vivre dignement.
  3. L’indexation du salaire minimum sur l’indice des prix.
  4. Des soins médicaux publics et gratuits pour tous.
  5. Un logement sûr, de qualité et modern pour tous.
  6. L’amélioration des prestations de l’assurance chômage.
  7. La fixation de l’âge de la retraite à 60 ans pour les homes et 55 ans pour les femmes.
  8. L’accès pour tous les travailleurs aux régimes de sécurité sociale dans tous les pays.

 

Related Posts